Trois enfants jumeaux

31 août 1786, à Saulxures-sur-Moselotte, dans les Vosges. Il est 5h30 du matin. Marie Barbe Valdenaire, l’épouse de Prix Laheurte, un cousin de mon ancêtre Jean Laheurte, est en train d’accoucher. Et ce n’est pas un, ni deux, mais bien trois enfants qu’elle va mettre au monde. Trois enfants jumeaux, dira le prêtre vicaire. Un évènement tellement rare qu’il n’avait pas de meilleur mot pour décrire la situation. Triplés, un terme qui n’existait sans doute pas encore.

Saulxures 1786-08-31 3 enfants jumeauxBaptême de Marie Thérèse Laheurte, « seconde de trois enfants jumeaux »
AD-88 Saulxures-sur-Moselotte BMS 1785-1786, vue 19

Les actes concernant ces trois enfants figurent tous les uns à la suite des autres, et tiennent sur presque deux pages. Car ainsi que vous vous en doutez très certainement, ces enfants n’avaient aucune chance. A une époque où le taux de mortalité infantile était très important et où il était peu fréquent que des jumeaux atteignent l’âge adulte, les triplés ne vivraient pas longtemps. Voici les cinq actes concernant ces « trois enfants jumeaux ».

31 août 1786 : baptême de Joseph Laheurte, aîné de trois enfants jumeaux.

31 août 1786 : baptême de Marie Thérèse Laheurte, seconde de trois enfants jumeaux.

31 août 1786 : naissance d’une fille. La déclaration est faite par Marguerite Adam, « matrone de ce lieu », et par le père de la fillette. Elle figure dans les registres de la paroisse, alors qu’elle n’a pas été baptisée, qu’elle n’a pas été ondoyée. « Marie Barbe Valdenaire femme dudit Prix Laheurte est accouchée d’un enfant mort, le dernier de trois enfants jumeaux« .

1er septembre 1786 : Marie Thérèse décède vers 19h, le lendemain de sa naissance.

2 septembre 1786 : Joseph décède vers 15h, deux jours après sa naissance. Il sera enterré le lendemain, en même temps que sa sœur Marie Thérèse.

Moins de trois jours. C’est ce qu’aura duré la vie des « trois enfants jumeaux » de Prix Laheurte et Marie Barbe Valdenaire.

Il y a très certainement ailleurs dans d’autres registres (et peut-être encore dans les registres de Saulxures, qui sait) des naissances de triplés. En avez-vous déjà rencontré ?

Publicités
Cet article, publié dans Au hasard des registres, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s