Pazienza !

Autant vous le dire tout de suite, cet article a failli porter un autre nom, tant le senso di frustrazione était immenso… Mais j’ai décidé d’être un peu plus positive, patience, donc, cela viendra. Mais au fait, de quoi parle-t-on ici exactement ?

Hier matin, je me promenais gentiment sur le Scoop.it! de Venarbol, Généal’italie, lorsque je remarque une information qui m’avait échappée. Les archives de la province de Macerata (d’où est originaire mon grand-père paternel) sont en ligne ! Meraviglioso ! Bon, ça, c’est ce que j’ai compris, car j’étais tellement enthousiaste que je n’ai pas fait bien attention. C’est en lisant en diagonale que l’on se fait de fausses joies…

Car après avoir franchi le portail Antenati pour me rendre dans la belle ville de Matelica… voilà ce sur quoi je suis tombée :

Antenati-Matelica

Euh… c’est tout ? C’est une blague ou quoi ? Eh non. J’étais tellement obnubilée par le terme « Macerata » que j’ai oublié tout le reste. Il était pourtant clairement annoncé : « Sono disponibili sul portale Antenati le immagini relative allo stato civile napoleonico dell’Archivio di Stato di Macerata: 93.143 immagini appartenenti a 2.417 registi (estensione temporale 1808-1814). » Sept années, et basta.

Frustrant, n’est-ce pas ? Moi qui arrive à peine à remonter jusqu’à deux de mes arrière arrière grands-parents, j’avoue que j’aurais préféré les années 1888-1894. Savoir qu’il y a probablement dans ces pages des actes concernant mes ancêtres et ne pas être capable de les identifier, cela a un petit côté rageant… Mais je me suis quand même amusée à aller voir les registres en ligne, et j’ai désormais la vague impression qu’après des lignées de cultivateurs / laboureurs, je vais avoir droit à des lignées de « contadino ».

Enfin bref… Points positifs : les choses avancent, doucement, mais elles avancent, et ce détour par les archives italiennes m’aura permis de me rendre compte que, même avec trois mots d’italien, cela ne sera pas plus compliqué que les actes alsaciens en latin. Point négatif : la navigation entre les différentes images des archives n’est pas des plus aisées. Mais après tout, qu’importe. Du moment qu’un jour, proche si possible, j’ai enfin accès aux archives des provinces de Macerata et Verona. Pazienza !

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Pazienza !

  1. Je partage votre frustration et votre invitation à la patience… mais pour une toute autre province, celle de Trapani en Sicile. La dernière (ou la première suivant l’angle chronologique sous lequel on regarde) information dont je dispose est le baptême de mon arrière-grand-père, que j’ai connu personnellement, à Alcamo.
    La frustrazione, certo che ci fù quand je me suis rendu compte que sur familysearch.org on trouvait les archives d’un grand nombre de communes de la province limitrophe de Palermo…
    Pazienza e speranza ci sono pure : j’ai réussi à convaincre toute la famille d’aller en Sicile aux prochaines vacances de Pâques ! A moi les archives in sitù !
    Au fait, vous avez dû voir qu’une partie de la province de Macerata est mise en ligne par nos amis Mormons… mais pas Matelica, malheureusement.
    « Bisogna aver coraggio… » !

    Bien généalogiquement,
    Rémi

    Aimé par 1 personne

  2. Pauline dit :

    Merci Rémi. Je m’étais effectivement rendu compte que Matelica ne faisait pas partie des registres mis en ligne par les Mormons (frustration partagée !).
    Je suis allée là-bas une journée avec ma famille, j’avais dix-huit ans. La première chose que nous avions faite en arrivant, c’est interpeller un homme devant la mairie. Homme qui nous a conduit tout sourire à la « cathédrale ». Je revois encore très bien le prêtre feuilleter ce registre vieux de « seulement » 90 ans et l’ouvrir à la page du baptême de mon grand-père…
    En tout cas congratulazioni pour ces prochaines vacances. Pâques n’est plus très loin, il n’y en a plus que pour quelques semaines de patience ! Je vous souhaite de très belles découvertes ! (Profitez quand même du soleil 😉 !)

    Aimé par 1 personne

  3. venarbol dit :

    De la patience, c’est vrai qu’il en faut quand on se lance dans la généalogie italienne ! Mais le voyage approche… Vous nous raconterez vos découvertes ?

    Aimé par 1 personne

  4. Pauline dit :

    J’espère moi aussi avoir des nouvelles de ce voyage !
    Eh oui, la patience est l’un des maîtres mots du généalogiste, je le connaissais bien en français, je le découvre en italien !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s