K comme Kososky

K-Louise-KososkyLouise Kososky

La petite Louise Kososky aurait-elle des origines polonaises ? Abandonnée le 26 octobre 1819 à la porte de l’hospice, le nouveau-né avait la tête couverte d’un bonnet en toile d’orange à fond vert et à fleurs blanches, et portait un billet sur lequel il était écrit : « Louise Kososki ». On remarquera que l’officier d’état civil, frustré de ne pouvoir faire preuve d’originalité sur le nom, s’est rattrapé en modifiant son orthographe.

Publicités
Cet article a été publié dans Challenge AZ, Enfants des hospices. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour K comme Kososky

  1. Raymond dit :

    Sauvée pour la lettre K ! J’attends avec impatience les lettres Q, W, X, Y et Z. L’astuce de la panne de clavier ne marchera plus 😉

    Aimé par 1 personne

    • Pauline dit :

      😉 Information véridique : mon clavier a récemment eu un problème avec la touche V (qui refusait de fonctionner), ça s’est réglé tout seul. Et pour les lettres qui manquent (car, malgré un officier d’état civil plutôt sympathique en la matière, il en manque), il faudra attendre encore un peu !

      J'aime

  2. Juloz dit :

    Cela aurait été bien de publier l’acte d’Etat Civil avec votre texte…

    J'aime

  3. Pauline dit :

    J’ai fait un autre choix au niveau de l’illustration. Si cet acte vous intéresse, je vous invite à aller sur le site des Archives départementales de l’Yonne : Joigny, N 1817-1820, vue 150, acte n°177.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s