T comme Thoinatinot

Louis ThoinatinotT-Louis-Thoinatinot

Une situation pour le moins originale, que celle du petit Louis Thoinatinot, presque 3 ans, découvert à la porte de l’hospice le 5 mars 1819 à huit heures du soir. Un petit garçon dont le nom ne doit absolument rien au hasard. Voilà le contenu du billet qui lui a été laissé :

« Le maire de la commune de Villiers-sur-Tholon certifie que Anne Gabriel Hatin se disant native de Saint-Julien-du-Sault âgée de vingt-neuf ans est accouchée d’un enfant du sexe masculin le premier avril mil huit cent seize à neuf heures du soir et qu’elle a déclaré que ledit enfant était des œuvres de Louis Pierre Thibault Thoinot qui l’a reconnu et a signé avec nous. »

T-Louis-ThoinotL’acte de naissance a été enregistré le 2 avril 1816 à Villiers-sur-Tholon : Louis Thoinot, né la veille, dans la maison de Louis Etienne Lefèvre, boucher. C’est son père, un cordonnier ambulant de 41 ans, qui déclare la naissance.

Le billet est sans doute un document officiel, délivré par le maire lors de la naissance du petit garçon à ce couple de passage. Il est en tout cas signé par lui et timbré du sceau de la mairie de Villiers-sur-Tholon.

Pourquoi donc cet enfant a-t-il été abandonné ? J’ai pensé à un décès. A un mariage dont le prix aurait été de se séparer de cette « honte ». Je n’ai rien trouvé en ce sens à Villiers-sur-Tholon et à Saint-Julien-du-Sault. J’ignore ce que sont devenus ses parents.

Des parents qui donneront véritablement son nom au petit Louis. L’officier d’état civil remplacera en effet le seul nom du père par le nom des deux parents du petit garçon. Thoin-(h)atin-ot…

Léonard Thierry

4 mois et 7 jours. C’est l’âge que lui attribuera l’officier d’état civil afin de le faire naître à la fin du mois de juillet 1817. Le bébé avait avec lui un porte-christ en cuivre attaché à une croix de bois.

Léonard Thierry est décédé quelques mois plus tard, le 29 juin 1818, à Looze, village dont sont originaires mes ancêtres. Sur son acte de décès, son nom est orthographié L’Eonard Thiéry.

T-Léonard-Thierry

Bernard Tholon

Étrange histoire que celle de Bernard Tholon. Car l’enfant n’a pas été déposé à la sauvette devant la porte de l’hospice, non. Il y a été apporté en plein milieu de l’après-midi. Car Bernard Tholon a été trouvé à quelques kilomètres de là, dans… une vigne !

19 août 1815, Paroy-sur-Tholon, quelques heures plus tôt. Un drôle de bruit dans la vigne de la veuve François Vignot attire l’attention d’un passant. On dirait… on dirait… un bébé qui pleure ? Un petit attroupement se forme auprès de ce bébé d’environ un mois qui s’égosille : Jean Digard, sa femme, la veuve Edme Marchand, la femme Jacques Perreau, et plusieurs autres encore. C’est Jean Digard qui ira chercher le maire pour venir constater la chose.

T-Bernard-TholonAD-89, Joigny, N 1814-1816, vue 83

Aussitôt, on s’interroge. Quelqu’un le connaît, cet enfant ? Non ? Quelqu’un a-t-il vu quelque chose ? Une fois encore, la réponse est négative.

Le maire confie alors l’enfant à la femme Jacques Perreau, puis essaye de déterminer ce qu’il va bien pouvoir faire de ce petit garçon. L’hospice de Joigny, à moins de cinq kilomètres, apparaîtra très vite comme la solution.

Bernard Tholon est décédé le 8 octobre 1815 à Chamvres. Il a été « oublié » deux fois : dans une vigne, et sur le registre des décès, où sa mort est inscrite dans la marge.

Et aussi : Adélaïde Table, Justin Table, Appoline Tableau, Ernestine Tableau, Maurille Talon, Louis Terbal, Basile Terrain, Louis Théophile, Louis Tholon, Joséphine Tilleul, Aubin Traversin, Prudence Tubéreuse, Gabriel Tulipier.

Publicités
Cet article a été publié dans Challenge AZ, Enfants des hospices. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour T comme Thoinatinot

  1. Guillaume dit :

    L’histoire du petit Bernard Tholon est touchante… Pour moi, ton challenge est un des meilleurs de cette édition 2015, belle plume, bon thème… Bravo !

    Aimé par 2 people

  2. feuillesdardoise dit :

    Nous allons de surprise en surprise. Aucune monotonie, aucune lassitude ! Challenge merveilleusement réussi ! Je vote pour aussi !!!

    Aimé par 1 personne

  3. J’aime toutes ces histoires empreintes de tristesse mais si joliment racontées !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s